enseignants de mathématiques, passionnés par leur métier, nous en parlent.

« Les mathématiques, c’est une matière que les gens aiment à détester : jugée difficile trop abstraite et sélective. Et pourtant, on peut prendre énormément de bonheur en découvrant : de beaux résultats, des applications dans des domaines inattendus ou des démonstrations ingénieuses. Mon enseignement est basé sur ce principe transmettre à mes élèves ce plaisir que j’ai pu rencontrer pendant mes études. Et les possibilités sont nombreuses, l’évolution des programmes laisse un champ plus libre à la créativité et l’imagination : problèmes ouverts, initiation à la programmation, manipulations et conjectures avant démonstrations… De plus, les travaux en groupes permettent l’émergence de solutions diverses et une vraie entraide entre élèves. Enseignant en zone d’éducation prioritaire depuis 17 ans, même si le quotidien n’est pas toujours facile, les élèves sont plus facilement impressionnés par la beauté des mathématiques. Et pouvoir ainsi remotiver des élèves en décrochage est une grande source de plaisir. Par ailleurs, travailler en équipes transdisciplinaires permet d’apporter un autre regard pour les élèves et pour les enseignants. Ainsi, le quotidien est loin d’être monotone et on aime être constamment en phase de découverte tissant des liens ensemble permettant de mieux appréhender ce que l’on étudie. »

Partager cette publication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *